Imprimer
Affichages : 21239

flecheJaune  Demander à recevoir l'Eucharistie


Eucharistie-donHuguesIl n'y a pas d'âge pour demander un sacrement

Pour les jeunes, il faut s'inscrire au catéchisme et participer aux réunions afon de préparer à recevoir le baptême puis la communion, ou Eucharistie.

Pour les adultes: Qu’est ce qui peut décider un adulte à prendre la route ? Cela nait parfois d’une envie à laquelle il décide de répondre, ou un évènement familial, une rencontre…Pour les aider, une équipe du catéchuménat est prête à les accompagner.

Pour recevoir ce sacrement, et communier pour la première fois, il faut se préparer:
Cela demande un temps de préparation en catéchèse, une démarche d'initiation au mystère de l'Eucharistie, et une participation régulière à la vie liturgique de l'Église, notamment à la messe du dimanche.

Comment se déroule la célébration de l'Eucharistie ?

C’est par l’Eucharistie que nous est donnée la Vie de Dieu, le Pain de la route.

Elle se déroule en deux grandes parties, qui forment un seul acte cultuel: la liturgie de la Parole, qui comprend la proclamation et l'écoute de la Parole de Dieu, et la liturgie eucharistique, qui comprend la présentation du pain et du vin, la prière ou anaphore comportant les paroles de la consécration, et la communion.

Que représente l'Eucharistie dans la vie de l'Église ?

Elle est la source et le sommet de toute la vie chrétienne. Dans l'Eucharistie culminent l'action sanctifiante de Dieu envers nous et le culte que nous lui rendons. L'Eucharistie renferme tout le bien spirituel de l'Église: le Christ lui-même, notre Pâque. La communion de la vie divine et l'unité du Peuple de Dieu sont exprimées et réalisées par l'Eucharistie. A travers la célébration eucharistique, nous nous unissons déjà à la liturgie du Ciel et nous anticipons la vie éternelle.

Quand l'Église demande-t'elle de participer à la messe ?

L'Église fait obligation aux fidèles de participer à la Messe tous les dimanches et aux fêtes de précepte, et elle recommande d'y participer aussi les autres jours.

Pourquoi aller à la messe régulièrement ?

La messe nous donne l’occasion, chaque semaine, de participer au sommet de l’amour de Dieu pour nous : le don de sa vie par le Christ. En communiant le dimanche, nous pouvons venir nous nourrir de la présence du Christ et entretenir sa présence dans notre vie. Nous pouvons venir puiser des forces à la source de l’amour et du don.
Pour les chrétiens, le dimanche est un jour particulier pour prier Dieu. Ils ne veulent pas manquer ce rendez-vous avec Dieu qu’est la messe du dimanche.
Cependant beaucoup de chrétiens viennent très rarement à la messe. Ils disent :"Nous n’avons pas besoin de la messe pour être chrétiens". Ils n’ont peut-être pas assez conscience de tout ce que la messe apporte à ceux qui y participent.

Quand doit-on communier ?

L'Église recommande aux fidèles qui prennent part à la Messe de recevoir aussi, avec les dispositions voulues, la Communion, en en prescrivant l'obligation au moins à Pâques.

Qu'est-il exigé pour recevoir la communion ?

Pour recevoir la Communion, il faut être pleinement incorporé à l'Église catholique et être en état de grâce, c'est-à-dire sans conscience d'avoir commis de péché mortel. Celui qui est conscient d'avoir commis un péché grave doit recevoir le sacrement de la Réconciliation avant d'accéder à la Communion. Il importe aussi d'avoir un esprit de recueillement et de prière, d'observer le jeûne prescrit par l'Église et d'avoir des attitudes corporelles dignes (gestes, vêtements), comme marques de respect envers le Christ.
Communier exige une disposition du cœur et une initiation au mystère eucharistique. On ne doit pas communier simplement en suivant le mouvement. Il est important de se disposer intérieurement à recevoir le corps du Christ, à vivre cette rencontre merveilleuse et toujours étonnante avec le Seigneur. De plus, il est bon de recevoir le sacrement de réconciliation, si on a fait des fautes graves.

Comment communier ?

Au début de la messe, au moment de la demande de pardon, nous nous rappelons que le sacrement de l’Eucharistie nous purifie des péchés quotidiens. En outre, comme chaque communion augmente en nous la charité, elle contribue à nous préserver du péché.
On peut communier en recevant l’hostie dans la bouche ou sur la paume de la main ouverte. On répond « amen » à la personne qui présente l’hostie en disant « le corps du Christ », pour montrer notre adhésion à la présence du Christ dans cette hostie.