INFORMATION DE DERNIÈRE MINUTE :           Messe de l'Ascension: Changement d'horaire:               Jeudi 30 Mai à 10h00    à Nogent-le-Roi et Maintenon      

(en savoir plus)
Nous vous proposons de méditer sur les Lectures du jour

emailsparoisse.stejeannedefrance@diocesechartres.com

flecheJaune  Le sacrement de l'Eucharistie



eucharistieEnsemble, les chrétiens deviennent Corps du Christ:
Corps qui a besoin de se nourrir régulièrement de la parole et de la vie du Christ.

C'est le sacrement de la route du chrétien pour garder sa foi vivante.

La richesse insondable de ce sacrement se manifeste par différents noms, qui en traduisent les aspects particuliers. Les plus communs sont: Eucharistie, Sainte Messe, Cène du Seigneur, Fraction du pain, Célébration eucharistique, Mémorial de la passion, de la mort et de la résurrection du Seigneur, Saint Sacrifice, Sainte et Divine Liturgie, Saints Mystères, Saint-Sacrement de l'autel, Communion.

L’Eucharistie est le troisième sacrement de l’Initiation Chrétienne.

Un signe: le pain et le vin

C’est par l’Eucharistie que nous est donnée la Vie de Dieu, le Pain de la route.

Recevoir le Pain de Dieu nous invite à partager notre pain avec nos frères en humanité.
L’Eucharistie structure la vie chrétienne, elle la ponctue, elle est la respiration dans la vie spirituelle. C’est une actualisation de la Pâque et non pas sa répétition ou son simple souvenir.

L’Eucharistie, ou la messe, est un rappel de la dernière Cène, de la mort et de la résurrection de Jésus Christ.
Le Christ a instituée l'Eucharistie le Jeudi saint, «la nuit même où il était livré» (1 Co 11,23), alors qu'il célébrait la dernière Cène avec ses Apôtres

Dans l'Ancienne Alliance, l'Eucharistie est préfigurée surtout par le repas pascal célébré chaque année par les Hébreux avec les pains azymes, en souvenir du départ précipité et libérateur de l'Égypte. Jésus l'a annoncée dans son enseignement et il l'a instituée en célébrant la dernière Cène avec ses Apôtres, au cours du repas pascal. Fidèle au commandement du Seigneur: «Vous ferez cela, en mémoire de moi» (1 Co 11,24), l'Église a toujours célébré l'Eucharistie, surtout le dimanche, jour de la Résurrection de Jésus.

Le mot "Eucharistie" signifie "action de grâces". C'est le peuple qui rend grâce au Père, par son Fils, dans l'Esprit pour le don qu'il nous fait de sa Vie.

Apr§s avoir réuni ses Apôtres au Cénacle, Jésus prit le pain dans ses mains, le rompit et leur donna en disant :

Une parole: "Prenez et mangez, ceci est mon Corps..."

L'Eucharistie est le sacrifice même du Corps et du Sang du Seigneur Jésus, qu'il a instituée pour perpétuer au long des siècles jusqu'à son retour, confiant ainsi à son Église le mémorial de sa Mort et de sa Résurrection.

« Prenez et mangez, ceci est mon Corps; prenez et buvez, ceci est mon Sang. »

« La liturgie – et plus particulièrement l’eucharistie – est le somment auquel tend toute l’action de l’Église et en même temps la source d’où découle toute sa vertu. »

"L'Euchristie est la source et le sommet de toute vie chrétienne "(Vatican II, Constitution sur l'Eglise n°11).

Un symbole

L'Eucharistie, c'est la communion du Christ avec nous matérialisé par l'hostie qui est le symbole de la chair de Dieu.

L'autel est le symbole du Christ lui-même, présent comme victime sacrificielle (autel–sacrifice de la croix) et comme nourriture céleste qui se donne à nous (autel–table eucharistique).

Que signifie la transsubstantiation ?

La transsubstantiation signifie la conversion de toute la substance du pain en la substance du Corps du Christ et de toute la substance du vin en la substance de son Sang. Cette conversion se réalise au cours de la prière eucharistique, par l'efficacité de la parole du Christ et de l'action de l'Esprit Saint. Toutefois, les apparences sensibles du pain et du vin, c'est-à-dire les «espèces eucharistiques», demeurent inchangées.