(en savoir plus)
Nous vous proposons de méditer sur les Lectures du jour

emailsparoisse.stejeannedefrance@diocesechartres.com

flecheJaune  Le sacrement de l'Ordre


Au sein de l´Eglise catholique, le service de la communauté est assuré plus particulièrement par les évêques, les prêtres et les diacres, que l´on appelle « ministres ordonnés ».
Leur mission dans l´Eglise leur est confiée, au nom de Jésus Christ, par le sacrement de l´ordre, généralement appelé « ordination ». Le sacrement de l´ordre se caractérise par l´imposition des mains et la prière de consécration prévue. Le sacrement est conféré une fois pour toutes.
Le ministre ordonné manifeste à tous que c´est le Christ qui appelle, rassemble et envoie sur les chemins du monde.

Le sacrement de l'Ordre confie aux évêques, aux prêtres et aux diacres la mission de "gardiens". C'est donc à eux de prendre soin du "troupeau".

Les chrétiens ordonnés deviennent les "pasteurs" des autres baptisés et reçoivent la force d'exercer ce ministère dans la fidélité au Christ.

L'Ordre

ordinations2012Par le Baptême, tous les fidèles participent à la mission du Christ, Prêtre, Prophète et Roi.

Dans cette communion et cette mission du baptisé, il existe une autre participation à la mission du Christ : servir au nom et en la personne du Christ au millieu de la communauté. Ce service comporte trois missions essentielles : l’enseignement, la sanctification et le gouvernement du Peuple de Dieu.

Évêques, prêtres et diacres le deviennent en recevant le Sacrement de l’Ordre.

La vocation

Le Seigneur appelle tous les hommes à la plénitude de la vie, en communiant au salut qu'il nous a offert par sa mort et sa résurrection. Et il appelle certains, à la manière des Apôtres, à tout laisser là pour Le suivre.

Discernement et formation

Prendre des temps réguliers de prière silencieuse, de méditation de la Parole de Dieu, aller à la messe et se confesser régulièrement, lire des ouvrages spirituels... il convient de vivre ce temps de réflexion en la partageant avec d'autres ainsi qu'avec une personne de bon conseil et formée.

Prendre un temps privilégié d'intimité avec Dieu est très favorable au discernement de la vocation.

Si le désir est réel, c'est ensuite dans l'Église que se discerne l'appel de Dieu.

Tout au long du temps de formation, le séminariste est appelé à affiner son discernement et le confronter à la durée.

Les diacres

Ils sont, eux, configurés au Christ Serviteur. De l’Évêque ils recevront leur mission qui sera une mission de "service ".

Par leur ordination, les diacres signifient et rappellent à tout le peuple de Dieu, que l’Église ne doit cesser de manifester la charité du Christ pour tout homme. En particulier les plus pauvres, ceux qui sont à la marge.
Ils sont au sein de l’Église, et pour le monde, le signe du Christ serviteur « lui qui s’est anéanti en prenant la condition de serviteur et devenant semblable aux hommes » (Ph 2,7). Le geste du lavement des pieds (Jn 13) est le signe par excellence du Dieu qui vient à la rencontre de l’homme par un chemin bouleversant, celui du service.

Il y a deux sortes de diacres :

Les diacres qui sont appelés à devenir prêtres. Tout prêtre a d’abord été ordonné diacre, et il demeure un serviteur de Dieu et de ses frères. Le jour où il est ordonné diacre, il s’engage définitivement au célibat.

Les diacres permanents. Ceux-là sont ordonnés diacres pour toujours. Le plus souvent ils sont mariés et pères de famille, et ils exercent une activité professionnelle dans le monde. Très précieux dans l’Eglise, ils se situent juste à la jointure de l’Eglise et du monde.

Les prêtres
pretres2015

Les prêtres sont ordonnés par l´évêque de leur diocèse.

Ils sont les collaborateurs immédiats de l’Évêque. Les prêtres d’un même diocèse forment un collège presbytéral présidé par l’Évêque ; ils sont le prolongement de l’Évêque dans tous les coins du diocèse.

Chaque prêtre, en communion avec son Evêque, reçoit de lui sa mission et est appelé à lui en rendre compte. Aux Prêtres et aux Evêques sont réservés l’administration des sacrements de l’Eucharistie, de la Réconciliation et de l’Onction des malades.

Tout comme les Évêques, les prêtres sont choisis par l’Église parmi les hommes célibataires, et il leur est demandé de promettre de vivre en esprit de pauvreté, de chasteté et d’obéissance. Tout comme les Evêques, les prêtres sont configurés au Christ Prêtre.

Ils sont co-responsables de l´Église locale : le prêtre est défini comme coopérateur, collaborateur de l´évêque. Il est « envoyé » (un don fait) à une communauté, il n´en est pas le délégué.
Ses missions peuvent s´exercer dans des cadres très divers. Mais, quelque soit la charge que le prêtre a reçu (une ou plusieurs paroisses, une aumônerie; …), sa présence consiste toujours à éveiller chacun au Christ, à sa parole libératrice.

Les évêques

eveque02

 Le mot « évêque » vient du grec episcopos, qui désigne la mission de veiller sur la communauté, de la protéger, pour que celle-ci se comporte le plus justement possible en véritable peuple de Dieu.

Ils sont les successeurs des apôtres. Les évêques reçoivent, comme les Apôtres, la plénitude du sacrement de l´Ordre. Ensemble ils forment le collège apostolique, présidé par le Pape. Le Pape, évêque de Rome, successeur de St Pierre, est le premier parmi ses frères évêques : Pierre en effet apparaît toujours, tant dans les Actes des Apôtres que dans les Evangiles, comme le premier de la liste des douze, et il est celui à qui Jésus ressuscité a demandé de confirmer ses frères dans la foi.

Chaque Evêque, en communion avec le Pape, est responsable d’un "diocèse ", une partie du peuple de Dieu qu’il doit enseigner, gouverner et sanctifier au nom du Seigneur Jésus-Christ. Aux Evêques sont réservés l’administration des sacrements de l’Ordre et de la Confirmation.

Les évêques sont garants de l´annonce de la foi et de  l'Évangile dans leur diocèse. Ils sont responsables quant à l´administration des sacrements, avec toutes les questions pastorales que cela soulève aujourd’hui. Enfin, les évêques exercent une responsabilité de gouvernement (que l´on appelle aussi « charge pastorale »), au nom du Christ, envers « la portion du peuple de Dieu (diocèse) qui lui est confiée ».